Rendez la monnaie !

FINANcité Magazine n°23 : Rendez la monnaie !


Tout se monnaie. Ce n'est pas nouveau. Ce qui l'est, c'est la façon dont ça se fait.

L'argent est devenu synonyme de pouvoir et d'exclusion. Pendant qu'il se concentre dans les mains de quelques-uns, il se raréfie pour une majorité. Il n'est plus palpable pour grand-monde. Il n'est d'ailleurs plus argent, mais bien papier (billets), cuivre (pièces), écriture électronique, carte magnétique… La monnaie n'est plus tant un outil d'échange qu'un outil de paris, à la hausse comme à la baisse. Comment un tel glissement a-t-il pu s'opérer ? Qui crée la monnaie aujourd'hui ? Les banques ? Les États ? Les citoyens ?

Parallèlement à la monnaie dominante se développent des monnaies complémentaires. Elles ne remplacent pas le système actuel, mais offrent des alternatives. Qu'elles soient commerciales, citoyennes ou publiques, elles tentent de recréer du lien et de dynamiser les échanges au niveau local. Et plus d'une a déjà fait ses preuves...

VIDÉOS !

La monnaie palmas au Brésil, questions pratiques

Carlos de Freitas est le correspondant de la banque Palmas en Europe. Il est également le co-auteur du livre Viva Favela ! Quand les démunis prennent leur destin en main aux Éditions Michel Lafon. FINANcité a profité de son passage en Belgique pour le rencontrer.

Les monnaies complémentaires des groupes FINANcité

Le groupe FINANC'éthique Mons vient de lancer une monnaie complémentaire, le ropi, au sein d'une école montoise. À terme, le groupe prévoit d'étendre le modèle à l'échelle de la ville, voire de la région.

Fabian Dortu, FINANC'éthique Mons

Catherine Huens, FINANC'éthique Mons

Les monnaies locales commençent à fleurir un peu partout

Reportage réalisé par France 2 sur les monnaies complémentaires en Europe.

Retour à la liste des dossiers