Investissement socialement responsable (ISR)

L'investissement socialement responsable (ISR) est un investissement à part : contrairement à un investissement classique, il ne répond pas uniquement à des critères financiers, mais également à des préoccupations sociales, éthiques et environnementales.

En permettant à l'investisseur qui le souhaite de placer son argent de manière responsable, l'ISR répond à un des enjeux majeurs d'une société qui va devoir changer ses modes de fonctionnement et de consommation.

Le marché de l'ISR est composé de produits variés, tels que les fonds de placement ou les comptes d'épargne. Pour continuer à grandir, l'ISR devra toutefois être mieux défini et encadré.

Financité plaide pour la mise en place d'une norme légale minimale pour qualifier un fonds d'ISR. Une telle norme est nécessaire afin de pouvoir promouvoir de manière concrète l’investissement socialement responsable et de donner confiance aux investisseurs, particuliers ou institutionnels, à placer leurs avoirs selon des critères extrafinanciers.

Financité publie annuellement deux rapports (liens en bas de page) sur L'investissement socialement responsable en Belgique. Ce rapport dresse le cadre législatif et politique belge de l'ISR, et dresse un état des lieux quantitatif et qualitatif de l'ISR sur le marché belge.

Marché de l'ISR en Belgique

L’encours total des produits financiers ISR étudiés connaît sa plus forte augmentation en 2021 depuis 2008 pour atteindre un nouveau record de 211,72 milliards d’euros (+106,95 milliards d’euros par rapport à 2020). Cette hausse est exclusivement due à celle de l’encours des fonds ISR (+106,97 milliards d’euros par rapport à 2020) car les comptes bancaires baissent légèrement de 2,85 milliards d’euros en 2020 à 2,82 milliards d’euros à cause de la fermeture des comptes EVI en 2021. Ceci est dû à l’importante embellie notée pour les fonds ISR car la part de marché des comptes bancaires ISR diminuent légèrement à 0,43 % (contre 0,46 % l’an dernier).

Les fonds

Au 31.12.2021, 2314 fonds autoproclamés ISR ont été identifiés3. Sur la totalité des fonds, Financité a pu disposer de la composition des portefeuilles pour 916 d’entre eux. Nous avons ensuite analysé la composition des portefeuilles en comparant les actifs détenus dans les fonds avec 4 listes noires : droits fondamentaux, climaticide, nucléaire et armes de guerre. (En savoir plus sur la méthodologie Financité)

848 fonds sur 916

Parmi les 2314 produits financiers ISR commercialisés sur le marché belge, nous avons identifié que 848 fonds sur les 916 étudiés investissent dans des entreprises ou des Etats présents dans au moins une des listes noires de Financité.

29%

De plus, 264 fonds, soit 29 % des fonds étudiés ont des actifs présents dans les 4 listes noires Financité. Ces fonds soutiennent des activités qui ne peuvent pas être qualifiées de socialement responsables : il s’agit d’activités ayant un impact négatif sur le climat, dangereuses pour la vie humaine (armes de guerres) ou encore très sujettes à controverses comme l’industrie nucléaire. L’autorisation ou non de ces activités économiques au sein de nos sociétés n’est pas le sujet principal, ici nous nous interrogeons surtout sur le fait, qu’en dépit du faible consensus sur leur plusvalue pour résoudre des problématiques sociétales importantes, elles se trouvent dans des fonds prétendument socialement responsables.

7%

Seuls 67 fonds sur les 916 analysés, soit 7% passent le filtre des 4 listes noires Financité.

Les comptes bancaires

Nous avons examinons également la qualité des comptes bancaires ISR en Belgique. Puisque les enjeux sociétaux cruciaux tels que les droits fondamentaux, le climat, le nucléaire ou l’armement de guerre, s’insèrent de plus en plus dans les politiques de crédit des banques dites « classiques », nous avons également exploré quelles informations sont facilement et publiquement disponibles concernant les comptes bancaires non-ISR de quatre de ces plus grands acteurs. (En savoir plus sur la méthodologie Financité)

Les résultats des cotations des comptes bancaires s’améliorent. Ainsi, la moyenne du marché des comptes bancaires augmente à 62 sur 100 alors que la moyenne pondérée par les encours passe de 69 à 71 sur 100. Seul 0,32 % de l’ensemble des encours des comptes bancaires en Belgique ont une note satisfaisante sur leur niveau de durabilité.

Toutes les informations sur le marché et la qualité de l'investissement socialement responsable en Belgique se retrouvent dans nos rapports annuels ainsi que dans la synthèse des deux rapports.

Lire le Rapport sur le marché de l'investissement socialement responsable en Belgique 2022

Lire le Rapport sur la qualité du marché de l'investissement socialement responsable en Belgique 2022

Lire la synthèse des Rapports sur le marché de l'investissement socialement responsable en Belgique 2022

Thématiques liées: