Le Procès de la finance

Plus que jamais la confiance du citoyen dans la finance est ébranlée par les récents événements. Pensons à la crise financière, aux faillites bancaires, aux sauvetages par les pouvoirs publics, aux bénéfices disproportionnés, aux paradis fiscaux... La finance semble évoluer sans rencontrer l'intérêt général.

Comment mettre la finance au service de l'intérêt général ?

Nos réalisations

        

Plutôt que de se baser sur des impressions, Financité a souhaité ouvrir le débat afin d'identifier les manquements des banques et du système financier. De mars à septembre 2015, Financité a récolté des témoignages auprès du public et des organisations.

La deuxième édition des Rencontres Financité, organisée le 4 & 5 juillet dernier, fut l'occasion de continuer ce remue-méninges.
         Une « impro structurée » autour d'un procès de la finance déjanté a été présentée lors du Festival Financité le 31 octobre 2015.

 

Nos activités à venir

 

Les témoignages recueillis serviront de base à notre travail d'analyse et seront ensuite relayés au niveau politique à travers des propositions concrètes.

Différents sujets évoqués seront ainsi creusés au cours des prochains mois : les banques et l'intérêt général, les liens entre finance et politique, les paradis fiscaux, la spéculation...

 

Apprendre à épargner ?