Les monnaies locales citoyennes complémentaires

Les monnaies locales citoyennes complémentaires

Chaque terme compte. Les MLCC sont locales car elles circulent sur un territoire donné, citoyennes car elles sont gérées par des collectifs citoyens, et complémentaires car elles visent à complémenter l’euro. En plus des billets papier, certaines de ses monnaies sont aussi sous format électronique, ce qui vous permet de payer en monnaie locale via votre téléphone. Ce système de paiement électronique peut notamment servir d’outil de relance de l’économie locale pour les communes.

Face au constat que l'euro ne permet pas de répondre à tous les enjeux et défis locaux, les monnaies citoyennes fleurissent à Bruxelles et en Wallonie.
Plusieurs citoyen·n·es d’un bassin de vie se rassemblent et décident de créer une nouvelle monnaie. Une monnaie qui leur ressemble, dont ils choisissent le nom, le logo, les couleurs et les billets.
Cette monnaie est à parité égale avec l’euro 1=1. Les citoyen·n·e·s, commerçant·e·s et communes peuvent réaliser un grand nombre d’échanges en monnaie locale. Les objectifs et avantages de ces outils innovants sont nombreux :

  • Renforcer les liens et la solidarité entre les commerces locaux et les habitant·e·s d’un bassin de vie ;
  • Stimuler une économie locale et durable en favorisant les échanges de bien et services éthiques et responsables ;
  • Contrer les effets de la spéculation financière en capturant des euros du système et en les plaçant sur les comptes bancaires d’établissements éthiques ;
  • Créer une démarche participative de réappropriation de la monnaie comme vecteur de changement économique et social.

Pour en savoir plus, visitez les pages suivantes :

- Relancez l'économie locale de votre commune grâce aux monnaies locales en format digital

- Sytème de paiement électronique

- Rejoignez un réseau local d'échanges inter-enterprises !

- Monnaie en révolution

L'essentiel des monnaies locales citoyennes complémentaires en Wallonie et à Bruxelles

Les monnaies citoyennes sont des outils innovants, qui favorisent l'initiative et l'emploi, l'autonomie et la responsabilité entrepreneuriale, ancrés au cœur de l'économie réelle. Les fonds récoltés en échange de ces monnaies citoyennes peuvent également favoriser l'octroi de financement de projets locaux à plus-value sociale, économique et environnementale.

  • 16 monnaies sont déjà en circulation : l'Epi lorrain à Virton, le Val'heureux à Liège et dans sa région, les Blés à Grez-Doiceau, le Talent à Ottignies/Louvain-La-Neuve, le Voltí à Rochefort-Ciney-Marche, le Sous-Rire à Malmédy, le Lumsou à Namur, le Ropi à Mons, le SolAToi à Ath, l'Ardoise en Lesse & Semois, l'Orno à Gembloux, la Zinne à Bruxelles, le Yar à Tournai, le Carol'Or à Charleroi, le Lupi à La Louvière et le Semeur dans le sud de l'Entre Sambre et Meuse.
  • 2 autres devraient voir le jour prochainement (la Brawette dans le Brabant ouest et le Fèstu à Binche)

​En 2020, c'est plus de 1.354.453 équivalent euros en circulation et 2.171 prestataires participants.

 

Pour en savoir plus sur les monnaies locales citoyennes complémentaires, contactez l'équipe animation.

Financité, accompagnateur de référence

Financité accompagne les groupes de citoyen·ne·s désireux·ses· de lancer une monnaie citoyenne , a publié un guide des monnaies citoyennes mais surtout, met en relation, développe des outils communs et porte les revendications des groupes monnaies.
En plus des billets papier, les groupes monnaies rejoignent le système de paiement électronique qui permet de payer en unité de monnaie locale à travers une plateforme web et une application.
Ce système de paiement électronique peut notamment servir d’outil de relance de l’économie locale pour les communes.

Pour en savoir plus, contactez servicesmonnaie@financite.be

 

Analyses et documents Financité sur les monnaies citoyennes

Guide pratique des monnaies complémentaires

Un guide pour vous guider pas à pas dans la création d'une monnaie citoyenne

Groupe Financité "monnaie"

Prêt à en créer ou en rejoindre un?