Réchauffement climatique

 

La dépendance mondiale aux énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) est une des premières causes du réchauffement climatique. Ces combustibles représentent 80 % des émissions mondiales de CO2 et 67 % des émissions de gaz à effet de serre.

La COP 21 qui s'est tenue en décembre 2015 a débouché sur un accord historique. Cet accord prévoit notamment de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Selon le GIEC, il sera nécessaire de réduire les émissions de CO2 de 40 à 70% d'ici 2050 par rapport à leur niveau de 2010 pour espérer agir sur le climat.


Et les banques ?

À travers les soutiens financiers qu'elles apportent aux entreprises actives dans le secteur des énergies fossiles, les banques ont également leur part de responsabilité dans le réchauffement climatique.

Les banques belges n'échappent pas à la règle : elles investissent de façon importante dans les énergies fossiles. À titre d'exemple, selon des études publiées sur scandesbanques.be, des banques comme ING et BNP Paribas ont investi plusieurs centaines de millions d'euros dans Gazprom, géant russe actif dans les secteurs du pétrole et du gaz.

Les banques financent ainsi massivement des activités polluantes. Et si votre argent se trouve dans ces banques, c'est votre argent qui soutient cette industrie. Exigeons donc des banques qu'elles n'investissent plus notre argent en énergies fossiles

 

 

 

 

 

 

 


Désinvestir, pourquoi ?

Désinvestir vise à retirer son argent d'entreprises actives dans certains domaines controversés, dans ce cas le secteur des énergies fossiles.

Les campagnes de désinvestissement des énergies fossiles prennent de l'ampleur depuis 2010. Plus de 200 organisations à travers le monde ont déjà pris l'engagement de désinvestir des énergies fossiles. Récemment, le plus grand fonds de pension public au monde a lui aussi pris la décision de se désengager des entreprises qui exploitent le charbon.

--> Découvrez les publications de Financité pour connaître le lien entre finance et réchauffement climatique

Voir également l'article signé par un collectif d'associations, dont le Réseau Financité, et publié dans l'Echo le 12 février 2015 : "Désinvestissement : nécessité économique et impératif éthique"


Ma banque, 0 % carbone !

Le Réseau Financité a lancé une campagne pour exiger des banques un désinvestissement des énergies fossiles. Via une pétition publiée sur le site web www.mabanquezerocarbone.be et des cartes postales, vous avez interpellé votre banque pour lui demander d'agir en faveur du climat, en mettant un terme à toute forme de soutien financier aux secteurs qui produisent des énergies fossiles et en réorientant ce soutien vers la production d'énergies renouvelables.

Toutes les informations sur la campagne ICI


D'autres initiatives à travers le monde

Mots-clés liés: 

Thématiques liées: