(E)change Bruxelles

Echange Bruxelles

Les échanges de biens et de services entre personnes se font pratiquement toujours et uniquement en euro !

Peut-on imaginer d'autres types d'échanges ?

Qui ne soient pas basés (que) sur une seule monnaie, qui soient innovants, qui limitent l’impact sur l’environnement, stimulent une consommation plus responsable et créent davantage de liens sociaux ?
De tels systèmes existent ! Que ce soit sous la forme de monnaies citoyennes, de banques de temps, de dons, de partages de biens et de savoirs,...

Voilà toute l'ambition du projet citoyen de recherche-action (E)Change Bruxelles : chercher et mettre en place une large palette d'outils innovants pour échanger autrement qu'avec des euros, afin de participer à la construction d’une économie résiliente, durable et solidaire.

Le projet rassemble tous les Bruxellois qui souhaitent développer à l'échelle de leur quartier, de leur commune ou de la région de nouvelles formes d'échanges.

Grâce à leur grande expérience sur l'émergence  de systèmes d’échange innovants, Financité et le CERMi de l'ULB mettent leur expertise à contribution pour accompagner les initiatives citoyennes tout au long de leur parcours, avec un soutien méthodologique, technique, humain et logistique.
Ces deux organisations sont présentes pour, entre autres, proposer des formations, mettre sur pied des activités de sensibilisation, réaliser des enquêtes qualitatives sur l’engagement citoyen ou bien encore expérimenter des modèles d'outils d’échange.

Les systèmes d'échange expérimentés au sein projet (E)Change Bruxelles

Monnaie locale citoyenne

La mise en circulation de la Zinne va permettre d'explorer son potentiel de résilience en région bruxelloise.

Pour le moment la Zinne s'articule autour d'une coordination régionale et de plusieurs locales:

-Etterbeek / Ixelles / Auderghem, en collaboration avec Etterbeek en transition et le Transistore

-Anderlecht, hébergé par la maison de la participation à Anderlecht

-Schaerbeek / St Josse

-Uccle, en collaboration avec Uccle en transition

-Nord-Ouest en collaboration avec le BLED et Jette en transition

-Bruxelles-Ville en collaboration avec 1000 Bruxelles en transition

Sytème d'échange locaux (SEL)

-SEL de St Gilles

Le SEL de St Gilles est né fin 2016. Il souhaite chercher comment mieux diversifier les offres de services proposées, et comment plus impliquer les membres dans des échanges de services afin  de dynamiser ce système qui s’appuie sur une base égalitaire dégagée de toutes considérations financières, et qui contribue par là au renforcement d'un tissu social local.

-SEL de Berchem St Agathe

Réseau d'échange de savoir (RES)

-Réseau d’échange de savoir (RES) de Berchem St Agathe

Ce projet s’appuie sur le RES existant et souhaite se redynamiser afin de faciliter les échanges de savoirs entre habitants d’un même quartier et sans contrepartie financière.

Monnaie choix solidaire (Chs)

Il s’agit d’une monnaie virtuelle (comptabilisation dans un fichier excel) basée sur le temps (1 chs = 1 heure) et fondante. Les citoyens peuvent en acquérir en donnant du temps, et les associations citoyennes peuvent en acquérir si elles reçoivent des soutiens citoyens (1 soutien = 5 Chs par mois).

Les questions de recherche pour explorer la résilience

1. La diversité des systèmes d'échanges: un peu, beaucoup ?

Dès que l'on s'écarte de l'euro, on observe une multitude de systèmes d'échange. Sont-ils complémentaires ou en concurrence ? 

2. Les maillages: en complément ou pour suppléer l'euro ?

Quel est le réseau dans lequel un outil d'échange doit circuler pour satisfaire nos besoins ?

3. Vaut-il mieux plusieurs petits systèmes qui co-habitent, ou un seul gros système ?

Quel sont les logiques qui sous-tendent l'intégration ou la réplication de ces systèmes ?

4. A quel moment dit-on qu'un système d'échange "fonctionne" ?

Un système d'échange qui "marche", ça veut dire quoi ? Parle-t-on d'indicateurs qualitatifs ou quantitatifs ?

5. Comment un système d'échange peut-il opérationnaliser ses valeurs pour constituer une alternative viable au système dominant ?

Les systèmes d'échanges étudiés dans le cadre de cette co-recherche sont en général dotés d'une charte de valeur qui permet de mettre en place des règles du jeu. Comment un système d'échange traduit-il ces valeurs dans ses actions quotidiennes ?

6. Peut-on vivre une semaine sans euros à Bruxelles ?

Une semaine sans euro a été organisée du 6 au 12 mai en région bruxelloise. Pour plus d'information, rendez vous sur www.semainesanseuro.com

Une cérémonie de clôture aura lieu le 21 novembre pour présenter les résultats de cette recherche en co-création.

Contactez-nous pour en savoir plus sur le projet ou y participer !
Suivez-nous sur Facebook
Consultez notre agenda des événements (E)Change.

 Avec le soutien d'Innoviris et de la région Bruxelles - Capitale

Mots-clés liés: