#EnsembleChangeonsLaFinance!


Contribuer à une société plus juste et plus humaine est le but que s'est fixé Financité depuis ses débuts. A l'aube de son trentième anniversaire, il nous paraît important de réaffirmer ce que nous voulons que la finance soit.

A travers ce manifeste, nous voulons montrer que vouloir une finance responsable et solidaire, respectueuse de l'homme et de l'environnement n'est pas le diktat d'une fraction ultra sensibilisée de la population mais bien le désir de la toute grande majorité d'entre nous.

Si vous êtes d'accord, signez et partagez.

#EnsembleChangeonsLaFinance!

Durant cinq générations, les citoyens avaient développé une finance solidaire fondée sur les coopératives. Cette finance-là a permis aux plus démunis d'entre nous, en mettant en commun une partie de leurs économies, d'accéder à de nouveaux biens et services. Cette finance-là leur a été bénéfique et leur a permis d'améliorer leur niveau de vie. Cette finance-là était au service de l'homme.

Ces quarante dernières années, la finance a évolué et a fini par se désolidariser de plus en plus de l'économie réelle. Aujourd’hui, plutôt que de permettre à l'ensemble d'entre nous d'améliorer notre bien-être, elle ne cesse de creuser les inégalités. Elle porte à son paroxysme la maximalisation des profits et ne bénéficie plus qu'à quelques-uns au détriment des autres. Il apparaît de plus en plus clairement et de plus en plus souvent que c'est l'homme qui, dorénavant, est à son service. La crise de 2008 et les conséquences qui s'en sont suivies ont montré, si ce n'était encore fait, l'inefficacité et les limites de ce système.

Ensemble, changeons la finance ici et maintenant !

Seuls face à cette finance débridée, nous ne pouvons rien. C'est ensemble, dans un mouvement fort et structuré, que nous réussirons à affaiblir la finance déshumanisante, toute puissante qu'elle soit, qui barre la route au progrès véritable.

Financité plaide inexorablement pour une tout autre finance. Une finance solidaire, inclusive dont l'objectif premier est l'intérêt général, une finance qui soit proche des gens et adaptée à tous. Il est question de remettre les citoyens au centre des priorités, de leur redonner la souveraineté à laquelle ils ont légitimement droit.

Financité est un mouvement citoyen pour une finance responsable et solidaire. Aujourd'hui, nous sommes plus de 1000 citoyens, 100 associations et 40 groupes Financité. Chaque année, nous organisons des centaines d'activités, rédigeons des analyses et des études et ainsi agissons pour une finance plus responsable et solidaire.

Un meilleur encadrement de la finance...

Ensemble, organisations de la société civile et citoyens, nous sommes à la pointe du combat politique pour une finance plus responsable et solidaire. Grâce à notre action nous avons permis :

  • que tout citoyen qui en fait la demande puisse disposer d'un compte à vue et de services bancaires de base (loi du 24 mars 2003 et directive européenne 2014/92/UE) ;
  • qu'il soit interdit de financer des entreprises actives dans les mines antipersonnel, sous-munitions et/ou munitions inertes et blindages contenant de l'uranium appauvri (loi du 8 juin 2006) ;
  • que les banques de dépôt limitent leurs investissements pour leur propre compte sur les marchés financiers (loi du 25 avril 2014 sur la séparation des métiers bancaires) ;

Et aussi,

  • que les banques retirent de la vente les produits financiers spéculant sur les matières premières ;
  • que la future banque coopérative NewB, une banque sobre, simple et citoyenne, puisse voir le jour ;
  • que les initiateurs de projets économiques et sociaux puissent davantage avoir accès au financement citoyen grâce au label Financité & FairFin ;
  • que les personnes précarisées en Belgique puissent faire face aux dépenses imprévues et se projeter dans l'avenir grâce à notre programme de micro-épargne ;
  • que des monnaies citoyennes apparaissent un peu partout à Bruxelles et en Wallonie…

... Et un changement de paradigme

Nous devons aller plus loin. Par ce manifeste, nous appelons à la conscience citoyenne et à son pouvoir de mobilisation. Il en va de nos droits et de nos devoirs de réclamer (enfin) des comptes aux banques, à nos gouvernements et au système financier. Parce que ce n'est pas l'économie à laquelle nous aspirons, parce que nous ne voulons plus rester passifs face à ces injustices criantes, parce que nous voulons redonner du sens au mot « démocratie » et rendre ces vertus premières à la finance.

C'est le moment de changer de paradigme, je veux agir avec Financité, donner plus de poids et participer à un large mouvement citoyen pour promouvoir l’éthique et la solidarité dans les rapports à l’argent afin de contribuer à une société plus juste et plus humaine. Je signe le manifeste Ensemble, changeons la finance !

#EnsembleChangeonsLaFinance!

PDF iconTélécharger / Imprimer le manifeste.pdf