Aujourd'hui, journée mondiale de l'épargne, Financité rappelle qu'1 Belge sur 4 n'a pas suffisamment d’épargne pour faire face à des imprévus

31/10/2014 (h)

Auteur(s): 

Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif)

Un quart de la population belge n'a pas les moyens de faire face à un imprévu, alors que le taux d'épargne en Belgique est un des plus élevé en Europe. A l'occasion de la 90ème journée mondiale de l'épargne, le Réseau Financité souligne l'importance d'encourager l'épargne pour les bas revenus afin de lutter contre le surendettement des ménages.

L’absence d’épargne constitue une cause majeure d’insécurité financière, qui fragilise considérablement les ménages, notamment lorsqu’ils sont confrontés aux difficultés de la vie. Pour eux, « l’accident » le plus minime peut entraîner des effets démesurés et des conséquences graves, non seulement sur le plan économique et financier, mais aussi sur le plan psychologique. L'épargne joue donc un rôle important, surtout auprès des populations vulnérables, car elle permet d'éviter le recours au crédit, apporte la stabilité des revenus dans les périodes difficiles et crée des perspectives de changements futurs (autre éducation ou nouvel emploi, élévation sociale et économique, interruption de la transmission de la pauvreté intergénérationnelle...).

Pour Bernard Bayot, directeur du Réseau Financité, « l’utilisation de produits d’épargne appropriés représente un objectif crucial à atteindre, afin de prévenir le surendettement et de promouvoir l’inclusion financière dans l’économie et l’insertion sociale au sens plus large ».

De l'épargne individuelle à l'épargne collective

Le Réseau Financité promeut l'épargne à travers un nombre d'outils et propose toute une série d’ateliers liés aux finances personnelles afin d'échanger et d'apprendre sur l'épargne, les crédits, etc. Le Réseau Financité accompagne et soutien plusieurs groupes de micro-épargne et des communautés auto-financées (CAF). À travers les groupes de micro-épargne les participant-e-s s'échangent des trucs et astuces du budget, de l'épargne et du crédit et ensemble, apprennent à épargner, même une petite somme d'argent. Les CAF sont des groupes de citoyen-ne-s dans lesquels les membres sont à la fois propriétaires du capital et bénéficiaires de la CAF (en forme de crédit).

Des études (telles que SIMS - Social Innovation in Micro-Savings auxquelles le Réseau Financité a participé) montrent que les personnes à faibles revenus sont en capacité d'épargner et que l'épargne constitue un outil efficace de lutte contre le surendettement. Dès lors, le Réseau Financité appelle les pouvoirs publics à développer des incitants pour promouvoir l'épargne auprès des personnes vulnérables.