Décès de Pierre Fafchamps

05/01/2015 (h)

Auteur(s): 

Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif)

C'est avec une infinie tristesse que nous avons appris le décès de Pierre Fafchamps.

Pierre était administrateur du Réseau Financité depuis 2006.  Depuis le temps, il était en quelque sorte devenu intemporel dans le petit monde de la finance responsable et solidaire. Pas une icône, mais une sorte d'évidence.

Il ne représentait aucune organisation au Réseau, il ne parlait et ne s'engageait qu'en son nom propre. Pourtant, à peine deux années après son arrivée, le mouvement ouvrier chrétien devenait à son tour membre de ce qui allait devenir le Réseau Financité et montait même à son conseil administration. Pierre, l'éclaireur éclairé, savait aussi convaincre et construire les alliances déterminantes ! C'est encore lui qui, il y a quelques mois, se fera élire administrateur de Fairfin, l'alter ego néerlandophone du Réseau.

Après que la crise financière eut montré de manière éclatante le dévoiement du modèle dominant et la nécessité de construire des réalités économiques qui soient fondées sur des modèles différents, Pierre ne s'est pas contenté de l'analyse ou de la rhétorique. Il s'est engagé, avec une détermination de tous les instants, dans ce passionnant chantier de construction d'une nouvelle grande banque coopérative belge. Il s'y sentait comme un poisson dans l'eau et n'a pas ménagé sa peine même si c'était souvent dans l'ombre qu'il œuvrait. Lors de la dernière assemblée générale, le 7 décembre dernier, il parlait encore du rêve de NewB, qu’il voulait lui-même concrétiser plus encore via sa participation au nouveau Comité sociétal de la coopérative.

Pierre aimait parler mais les choses les plus importantes, il ne les disait pas, il les laissait entendre à qui voulait écouter ses silences. Avec justesse et discrétion. Et une rare intelligence. Mais Pierre était bien plus que cela, c'était avant tout un homme de cœur. Qui savait partager les moments de joies comme de difficultés, avec toujours une énorme chaleur humaine.

Il nous quitte en nous laissant le soin de poursuivre ces rêves fous qui l'animaient.

------------------------------------------

Bernard Bayot et toute l'équipe de Financité