Enfin, l'investissement durable repart à la hausse.

18/06/2015 (h)

Auteur(s): 

Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif)

Comme chaque année en juin, Financité vient de publier le nouveau rapport sur l'investissement socialement responsable (ISR). Après 3 ans de baisse, le montant total des investissements dans les produits durables a à nouveau augmenté en 2014. Cela témoigne de l'attrait des clients pour ce marché. Pourtant, la qualité extra-financière des produits ISR se dégrade encore. Le Réseau Financité continue de plaider pour l'instauration d'une norme minimale légale afin d'accroître la confiance des investisseurs.

Pour la 10ème année consécutive, le Réseau Financité publie le rapport de l’investissement socialement responsable en Belgique. Il étudie l'évolution quantitative et qualitative du marché de l'ISR, composé de fonds d'investissement, de comptes d'épargne et d'autres formes d’investissement éthique1.

Première hausse depuis 2010...

Pour la première fois en 4 ans, le marché de l'investissement socialement responsable repart à la hausse. Ainsi, au 31/12/2014, 13,92 milliards d'euros sont investis en ISR (+13 % par rapport à 2013). On reste cependant encore loin des niveaux atteints en 2010 (17 milliards d'euros). La part de marché de l'ISR augmente également légèrement pour atteindre 2,6 % fin 2014 (+0,2 %).

La hausse constatée en 2014 s'explique principalement par un accroissement de la demande. En effet, le nombre de produits commercialisés reste stable. On dénombre 311 fonds de placement ISR (+3 fonds) et 7 comptes d'épargne (-1 compte). En revanche, l'encours de ces produits a considérablement augmenté (+23 % pour les fonds, +6 % pour les comptes d'épargne).

… malgré une qualité des produits encore décevante

Comme chaque année, le Réseau Financité s'est aussi penché sur la qualité des critères et méthodes que les gestionnaires utilisent pour "fabriquer" leur produit ISR. Financité étudie leur périmètre (quelles méthodes ISR sont utilisées par le gestionnaire ?) et leur profondeur (contrôle, transparence...). Cette année encore, les résultats de cette évaluation sont décevants.

Tout d'abord, 87 % des fonds étudiés reçoivent une cote nulle en 2014. Parmi ceux-là, plus de la moitié (57 %) investissent dans des entreprises ou des États qui violent les conventions internationales ratifiées par la Belgique dans les domaines humanitaire, civil, social, environnemental et de gouvernance.

Par conséquent, la qualité moyenne des fonds reste très basse : 4,1 sur 100 (contre 4,7 en 2013) et une qualité moyenne pondérée par les encours de 6,3 sur 100.

Du côté des comptes d'épargne, la qualité moyenne des comptes d'épargne ISR est également en baisse par rapport à l’an dernier, même si cette qualité reste largement supérieure à celle des fonds de placement. La moyenne du marché est de 52 sur 100. Seuls Triodos, VDK et EVI proposent ce type de produits.

Répondre à la demande

Pour que la reprise constatée en 2014 se poursuive dans les prochaines années, le marché de l'ISR devra se développer en quantité et en qualité. Cela nécessite une plus grande implication des acteurs bancaires et des gestionnaires de produits dans ce domaine, mais également l'instauration d'une loi définissant une norme qualitative minimale pour apporter plus de clarté sur ce type de produits à l'investisseur.

Base de données des produits financiers durables

Comme chaque année, le Réseau Financité met à disposition du grand public sa base de données des produits ISR qui donne pour chaque fonds et compte d'épargne disponibles en Belgique une cotation en étoile sur sa qualité extra-financière. À découvrir sur www.financite.be.

 


Annexes


 

1Soit les groupes d'épargne de proximité, l’investissement direct dans l’économie sociale ou encore le capital de banques n'investissant que dans des initiatives socialement responsables.

Mots-clés liés: 

Thématiques liées: 

Lieux liés: