Financité publie un nouveau livre pour comprendre l'épargne : entre rendement financier et utilité sociale

25/11/2014 (h)

Auteur(s): 

Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif)

L'épargne (ou le manque d'épargne) touche chacun d'entre nous. Au-delà des discussions sur les taux d'intérêt proposés par les banques sur ces produits phares, ce thème reste peu abordé. Sans doute le montant (astronomique) de 250 milliards d'euros d'encours global sur les comptes d'épargne laisse-t-il à penser que tout va pour le mieux dans notre pays... Pourtant, 1 Belge sur 4 affirme ne pas être en mesure de faire face à des dépenses imprévues. Comment expliquer cette disparité et comment la combattre ?'

L'épargne pour tous est-elle possible ? rassemble un panel de contributeurs qui se penchent sur deux questions : pourquoi l'épargne est-elle si importante et quels dispositifs (fiscaux, de bonification, d'épargne collective...) convient-il de mettre en place pour inciter efficacement les publics visés (notamment précaires) à épargner ?

Économistes, chercheurs, universitaires et acteurs de terrain évaluent la situation de l'épargne en Belgique et en Europe, et discutent l'efficacité des dispositifs existants: Etienne de Callataÿ (Banque Degroof), Bernard Bayot (Réseau Financité), Didier Davydoff (Observatoire de l'Epargne Européenne) et Fred van Raaij (Université de Tilbourg), mais également des contributeurs provenant de la Banque de France, du Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté, du CIRÉ, etc.

Vous pouvez commander ce livre...

L'épargne pour tous est-elle possible ? est un outil pratique que vous pouvez commander dès à présent au prix de 15 € (+ frais de port) en envoyant un mail à info@financite.be ou par adresse postale (Réseau Financité, Rue Botanique 75 à 1210 Bruxelles).

... ou le lire directement en ligne

Ce livre est également disponible en version pdf.

L'épargne en jeu

Cette publication s'inscrit dans la thématique de Financité L'épargne en jeu. Depuis plusieurs mois, nous avons organisé des ateliers, des animations, un week end de travail... pour réfléchir au thème de l'épargne équitable.  Notre travail se base sur un triple constat :

  1. l'épargne est d'une part mal répartie;
  2. elle sert (entre autres) de filet de protection mais les personnes à faibles revenus (qui en auraient le plus besoin) sont "mal" incitées à épargner;
  3. des études montrent pourtant que si une structure est mise en place, ces mêmes personnes peuvent épargner et dans certains cas, le font proportionnellement plus que les personnes à haut revenu. 

Consultez nos études, analyses et réflexions sur le thème de l'épargne.