Investissements responsables? 85% des produits vendus comme "éthiques" ne le sont pas

29/10/2018 (h)

Auteur(s): 

La Première

Il y a un véritable engouement pour les produits financiers "éthiques ". Entre 50 et 70% des consommateurs belges souhaitent que leur argent soit investi avec une considération pour des critères sociaux et environnementaux. On les appelle "ISR" pour "Investissements socialement responsables", et ils répondent à des préoccupations sociales, éthiques, de gouvernance, et environnementales - et pas uniquement à des critères financiers.

 

C’est un marché qui grandit chaque année (encore +50% en 2017) et qui représente environ 7% du marché total des produits financiers aujourd'hui – très loin d’un marché de niche. Le problème, c’est que c’est très difficile d’y voir clair dans les investissements responsables.

Pour Bernard Bayot, directeur du réseau Financité, "le problème fondamental, c’est l’absence de norme – de quelque nature que ce soit – y compris au sein des banques elles-mêmes". C’est-à-dire que vous avez dans plusieurs banques, d’un produit à l’autre, des méthodologies et des critères différents. Donc ce n’est pas que chaque acteur financier a sa méthode, c’est qu’au sein d’’une seule et même institution vous avez des méthodologies différentes. Et donc la rigueur dans l’évaluation de l’impact sociétal varie. Et donc nous faisons un travail de bénédictin depuis des années d’évaluer l’ensemble des fonds qualifiés de verts, éthiques, socialement responsables,…."

Mots-clés liés: 

Thématiques liées: 

Lieux liés: