Good Money : La finance peut sauver le climat. Et l'inverse.

14/03/2019 (h)

Auteur(s): 

Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif)

Et si on voyait la transition écologique en termes purement financiers ? Si l'on analysait le coût des changements climatiques aux opportunités d'investissement dans la transition énergétique ? C'est ce qu'a fait Ortec Finance, une firme néerlandaise spécialiste des solutions de gestion du risque.

Si toute projection comporte une part d'incertitude (l'analyse le précise elle-même), elle est plutôt encourageante. La société a étudié deux scénarios. Un premier où le réchauffement climatique serait inférieur à 2 degrés ces 20 prochaines années. Un scénario qui implique un changement stratégique d'ampleur : un retrait des industries polluantes d'une part, mais aussi des investissements importants dans les nouvelles technologies et solutions de long terme dans la transition écologique. Le second scénario est lui plus pessimiste avec une température qui augmenterait de 4 degrés. Enfin pessimiste, pas tout à fait. L'étude nomme ce scénario « business as usual », c'est-à-dire le cas où aucune mesure ne serait prise pour sauver la planète, ni chez les politiques, ni dans le secteur financier. Lire la suite

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Mots-clés liés: 

Thématiques liées: 

Lieux liés: