Pourquoi davantage de clarté sur le crédit à la consommation est indispensable

30/10/2018 (h)

Kris Peeters, ministre de l’Economie et des Consommateurs, et son administration publient une synthèse et des lignes directrices sur l’octroi aux crédits. Voilà qui tombe à point nommé à une époque où pullulent les lignes de crédit ouvertes dans le commerce.$

(...)

Le réseau Financité juge, lui aussi, positivement l’initiative mais émet cependant des réserves. « On peut globalement dire qu’elle va dans le bon sens tant la responsabilité du prêteur est essentielle dans le cas d’un crédit en défaut, déclare Julien Collinet, chargé d’édition. Toutefois cette initiative reste largement insuffisante. Et on peut légitimement s’interroger de l’absence d’évocation de sanctions en cas de non-respect de la législation existante. Il est surprenant de constater que, dans le document, le mot “sanction” n’est mentionné qu’à une seule reprise et n’est destiné qu’au consommateur et pas à l’industrie. »