Construire soi-même son fonds de pension durable

13/12/2019
Average: 5 (2 votes)

Lorsque l’on a signé le serment d’Hippocrate et que l’on a promis de ne pas nuire, est-il cohérent de soigner des patients à longueur de journée tout en laissant l’argent de sa future pension fructifier grâce à des entreprises qui menacent la santé plus qu’elles n’y contribuent ? Cette analyse retrace cette question portée par Anneleen De Bonte, médecin, qui a cherché à comprendre ce que finançait sa pension.

En quelques mots :

  • L’objectif est de constituer un fonds de pension éthique et durable pour les personnes qui travaillent dans les soins de santé.
  • Cette idée se heurte à bon nombre d’obstacles comme la pénalisation fiscale ou le risque de ne pas être assez diversifié.
  • Cette démarche aboutit aux même conclusions que les constats “macro” : la nécessité d’établir une classification pour déterminer quelles activités sont néfastes ou non.

Infos complémentaires

Lieux: 

Type de support: 

Langue: 

Français