Financer la transition écologique des territoires par les monnaies locales

Ce document est disponible en version électronique mais à seul usage interne
01/2016
Aucun vote pour le moment

Les monnaies locales offrent un complément précieux aux politiques publiques de la transition
écologique, à condition d’être mobilisées dans ce sens et de s’insérer dans les circuits de
financement de l’investissement écologique et de l’équipement des ménages. Leur circulation
permettrait alors de mieux orienter l’activité économique vers les ressources inexploitées d’un
territoire et de renforcer l’économie de proximité. Ces monnaies se prêtent notamment au
financement des services sociaux et environnementaux dont la rentabilité n’est pas assurée
selon les critères marchands classiques.
Cette note propose ainsi plusieurs solutions pour faire des monnaies locales un outil de la
transition écologique des territoires. Premièrement, il s’agit d’en renforcer la circulation en
explorant les possibilités de la loi sur l’économie sociale et solidaire de 2014. Deuxièmement, les
monnaies locales peuvent être reliées directement aux politiques de soutien aux
investissements de la transition écologique des territoires. Enfin, l’émission de monnaies locales
en contrepartie de services environnementaux rendus par la transition sanctionnerait la
reconnaissance d’une nouvelle richesse territoriale, et les circuits monétaires locaux
permettraient de mettre cette richesse au profit des territoires en question.

Mots-clés liés: 

Thématiques liées: 

Infos complémentaires

Type de support: 

Langue: 

Français