Financité Magazine N°52 : Quand la banque abandonne ses clients

13/12/2018
Aucun vote pour le moment

« La banque accessible à tous », tel est l’un des slogans de l’une des plus grandes banques de notre pays. Pourtant, en Belgique, une agence bancaire ferme toutes les 6 h 30. Les frais liés à l’usage d’un compte courant et d’épargne ont, eux, été multipliés par dix en moins de vingt ans. Notre enquête montre que, afin de maximiser leurs profits, les banques réduisent l’accessibilité des services bancaires et pratiquent des tarifs excessifs sur certains produits. Les plus touchés par ces décisions ? Les plus fragiles, à savoir les personnes âgées ou au niveau d’instruction les plus faibles et les habitants des territoires ruraux ou paupérisés. Ou comment le secteur bancaire participe lui aussi à la fracture sociale, territoriale et numérique.

Infos complémentaires

Type de support: 

Langue: 

Français