Investir l'avenir

12/07/2021
Aucun vote pour le moment

La crise sanitaire a débouché sur une récession de 3,3 % de l’économie mondiale. À l’heure où les investissements publics sont plus que jamais nécessaires, est-ce le grand retour du modèle keynésien ? Cette analyse fait le point sur les investissements publics en Belgique.

En quelques mots :

  • Le keynésianisme exhorte les États à avoir un rôle actif et « contracyclique ». En période de crise, il s’agit de relancer l’économie par des plans d’investissement.
  • Les politiques de relance d’inspiration keynésienne visent, comme d’autres, à augmenter la richesse produite, mesurée par le PIB.
  • La Belgique fait donc actuellement partie des pays européens qui investissent le moins. Le gouvernement fédéral vise à faire passer le niveau des investissements publics bruts de 2,6 % à 4 % du PIB d’ici à 2030.

Infos complémentaires

Lieux: 

Type de support: 

Langue: 

Français