Le dividende et la fourmi : le poids stratégique

17/12/2020
Aucun vote pour le moment

Au cœur de la crise économique, plusieurs grandes entreprises ont annoncé le report du versement des dividendes à leurs actionnaires. Mais comment interpréter cette décision ? Avant de répondre à cette question, cette première analyse vise à poser un cadre théorique et critique sur la pratique de versement des dividendes.

En quelques mots :

  • En règle générale les dividendes sont une part des bénéfices, bien qu’une entreprise qui fait des pertes puisse puiser dans ses réserves afin de proposer tout de même à ses actionnaires un petit revenu.
  • Plus d’argent pour les actionnaires signifie moins d’argent au sein de l’entreprise (y compris pour la rendre plus concurrentielle). 
  • En 20 ans, les dividendes des entreprises du CAC40 ont augmenté de 265 %, presque quatre fois plus vite que leur chiffre d’affaires.
     

Infos complémentaires

Type de support: 

Langue: 

Français