Les banques face au risque climatique

14/12/2019
Aucun vote pour le moment

Pour les banques, il existe deux « risques climat ». Il y a, d’une part, les risques physiques qui pourraient par exemple s’abattre sur n’importe quel bâtiment ou entreprise. Mais il y a aussi le risque que certaines activités financées par la banque, aujourd’hui rentables, finissent par causer de lourdes pertes.

En quelques mots :

  • L’évaluation du risque climatique par les banques semble aujourd’hui ignorer une grande partie de l’impact pour lequel il n’existe pas de données disponibles
  • Les « stranded assets » (actifs bloqués) pourraient peser lourd sur le bilan des institutions financières
  • Les banques doivent avoir le courage de désinvestir en masse

Infos complémentaires

Lieux: 

Type de support: 

Langue: 

Français