Les mains invisibles du marché

05/04/2022
Average: 5 (1 vote)

À travers le monde, des milliers de personnes, et surtout des femmes, font un travail invisible. Cette analyse revient sur la notion de travail de reproduction et évoque des pistes pour le visibiliser, le comptabiliser et le valoriser.

En quelques mots :

  • Le travail de reproduction englobe généralement le travail de procréation, le travail domestique, le travail de soin (le care en anglais) et le travail sexuel.
  • En Belgique, en 2020, au quotidien, 81 % des femmes font du travail domestique contre 33 % des hommes.
  • Les enjeux de valorisation du travail reproductif dépassent les questions liées à l’équité d’accès au marché du travail, à l’emploi et à la liberté qu’il peut amener.

Infos complémentaires

Lieux: 

Type de support: 

Langue: 

Français