Puissance du lobby financier : Le cas des prêts non performants

05/07/2018
Average: 5 (1 vote)

Une législation sur mesure pour les mauvais prêteurs est en préparation, qui coûtera cher aux consommateurs et entrepreneurs en difficulté, mais aussi aux pouvoirs publics.

La Commission européenne s'inquiète de la persistance, dans le portefeuille de crédits des banques et autres prêteurs, de la présence nombreuse de crédits non-performants. Il s'agit des crédits dont le remboursement a été interrompu ou est trop éloigné du plan prévu à l'origine. Dans cette analyse, nous vous proposerons un décorticage systématique du problème tel que présenté par la Commission ainsi que des préconisations qu'elle envisage pour en venir à bout.
Comme nous le montrerons, il est difficile d'imaginer que le lobby financier n'ait pas tenu le stylo de ces travaux préparatoires. Un scandale que les citoyens, les consommateurs et leurs représentants feraient bien de dénoncer massivement. Et vous, qu'en penserez-vous ?

Infos complémentaires

Type de support: 

Langue: 

Français