Scission bancaire : le gouvernement laisse 15 % aux banques

17/12/2013
Aucun vote pour le moment
Le Conseil des ministres restreint vient de rendre sa décision cet après-midi concernant la séparation des métiers bancaires. En dépit d'améliorations au projet initial, les épargnants et citoyens restent menacés par les conséquences de la spéculation et d'une nouvelle crise financière. C'est pourquoi nous demeurons mobilisés, au moins jusqu'au vote du texte au parlement, pour exiger une vraie séparation des métiers.

Infos complémentaires

Type de support: 

Langue: 

Français