T'as pas un euro ?

Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence AR-MONN2011-11)
14/09/2011
Aucun vote pour le moment

Auteur(s): 

Editeur: 

Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif)

Type de document: 

Pour comprendre le processus de multiplication de la monnaie par le crédit bancaire, prenons un exemple. Jean va déposer 1000 euros sur son compte à vue à la banque A. Un montant de 1000 euros de monnaie est encodé. La banque ne garde pas la totalité de cet argent en caisse ; elle accepte d'en prêter une partie, c'est-à-dire d’en réintroduire une partie dans le circuit. Ainsi, la banque A décide de conserver en réserve 20 % de la monnaie déposée par Jean et de prêter 800 euros à une autre personne, Sophie. Celle-ci utilise ces 800 euros pour effectuer divers paiements. Les entreprises auxquelles Sophie aura donné son argent, pour un montant total de 800 euros, pourront à leur tour déposer cet argent auprès d'une banque B. La quantité totale de monnaie en circulation devient 1000 + 800 = 1800 euros. Si la banque B décide de prêter aussi 80 % de la monnaie qu'elle a reçue en dépôt (soit 80 % de 800 euros = 640 euros), la quantité totale de monnaie en circulation devient 1000 + 800 + 640 euros, soit 2440 euros. Donc, 1440 euros ont été mis en circulation à partir des 1000 euros déposés par Jean à la banque. La Banque nationale de Belgique estime ainsi que pour 1 euro émis, 17 euros sont générés par le processus de crédit.

Mots-clés liés: 

Thématiques liées: 

Infos complémentaires

Lieux: 

Type de support: 

Langue: 

Français