Bibliothèque

1 - 20 de 153 résultats
Malgré l’épidémie de Covid-19, le sommet des Nations unies sur la biodiversité du 30 septembre a permis de remobiliser les troupes. En seulement quelques jours, de nouvelles coalitions ont vu le jour et d'autres se sont renforcées. L'enjeu est que l'effondrement des écosystèmes soit mesuré et traité par les acteurs avec autant de rigueur que ce qui leur est demandé pour le climat.

Lettre de conseils bimensuelle pour les nouvelles entreprises

Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence RV-ASTU2019-1)
Actualité Financité

Les enseignements du partenariat entre Microstart et Babyloan et une nouvelle loi qui clarifie la situation

Contenu exclusif Financité

Le marché belge du microcrédit en 2014

Contenu exclusif Financité
Les intérêts notionnels sont un sujet d’actualité récurrent depuis quelques années. Cependant, il n’est pas aisé, pour une large partie de la population, de définir avec précision ce mécanisme fiscal. Une petite mise en perspective semble dès lors pertinente.
Contenu exclusif Financité
Des recommandations au sujet de la Centrale des crédits aux particuliers ont déjà été formulées par le Réseau Financité. Cette fois, c’est de la Centrale des crédits aux entreprises dont il est question. Nous allons examiner son fonctionnement et proposer des pistes d’amélioration, notamment au niveau des microcrédits professionnels.

Courrier n°40

Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence RV-KAIR2015-2)
Contenu exclusif Financité
Finance et entreprises : la course contre la montre * Dossier : Financiarisation des entreprises * Zoom : L'éducation financière à l'école * Pour une épargne fiscalement juste * Le billet d'humeur d'Eric de Staercke Depuis les années 80, la financiarisation s'est invitée dans nos entreprises qui ont utilisé massivement les marchés boursiers pour se financer. Le phénomène s'est amplifié jusqu'à devenir la norme et à totalement modifier la donne. La recherche effrénée de capitaux externes a perverti les logiques entrepreneuriales. En devenant à ce point dépendantes de l’apport de capital des actionnaires et de leur «satisfaction», en les récompensant avec des dividendes substantiels, les entreprises ont cédé à la logique de la rentabilité à court terme. Le tout, au détriment du réinvestissement, de l’innovation. Fondamentalement, c’est le «business» et l’essence même du travail qui s’en sont trouvés modifiés.
Contenu exclusif Financité
Au cours d'une précédente analyse, nous avions évoqué l'impact de la financiarisation sur la gouvernance d'entreprise. Deux phénomènes liés à la financiarisation ont ainsi contribué à modifier la politique stratégique des grandes entreprises (cotées en Bourse) : l'évolution de l'actionnariat des entreprises d'une part, et l'importance prépondérante prise par ces actionnaires d'autre part, souvent au dépend des travailleurs ou de l'investissement. Cette contribution analyse les conséquences de ces transformations sur la politique d'investissement des entreprises et, en particulier, sur l'innovation.
Contenu exclusif Financité

Un impact profond sur la gouvernance des entreprises

L'éternel débat sur les relations capital-travail est loin d'être dépassé. Il est au cœur des questionnements sur la financiarisation des entreprises, laquelle favoriserait le capital au détriment du travail. En cause, le pouvoir accru des actionnaires – en particulier des investisseurs institutionnels – dans la gouvernance des entreprises. Explications.
Contenu exclusif Financité

Quelles conséquences économiques ?

Les activités financières ne cessent de prendre du poids face à l'activité réelle. Comment la finance est-elle parvenue à occuper une telle place ? Quelles en sont les conséquences ? Et quels sont les moyens dont nous disposons pour remettre la finance au service de l'économie réelle ?

Etat des attentes RSE en France, vues par la société civile et la communauté économique & leur utilisation dans l’analyse de la « matérialité des enjeux RSE » des entreprises

02/2015
0

Pages