Bibliothèque

1 - 20 de 31 résultats
Actualité Financité

Existe-t-il encore des comptes gratuits ?

Contenu exclusif Financité
En Belgique, une personne sur quatre n’est pas en mesure de faire face à une dépense imprévue équivalent à un mois de ses revenus. C’est-à-dire qu’elle ne possède que très peu d’argent de côté. Face à l’angoisse des fins de mois difficiles, les conséquences de cette pauvreté sur la santé mentale ou physique ont largement été étudiées. Mais le manque d’épargne peut-il avoir également des conséquences sur l’emploi, tant au niveau de l’accès qu’au niveau de la productivité et de la qualité ? Une corrélation qui pourrait ouvrir de nouveaux champs d’action pour l’insertion socio-professionnelle.
Contenu exclusif Financité

Réflexion basée sur les déterminants socio- économiques de la santé

La pauvreté et la précarité sont intuitivement entendus comme générateurs de stress, mais aussi de potentiel déséquilibre alimentaire, de repos perturbé et de comportements à risque plus fréquents (automédication via l'alcool et le tabac). Dès lors, agir sur une seule des dimensions de la pauvreté (l'absence d'épargne) permet-il d’espérer des améliorations sur la santé des bénéficiaires ? Exploration.
Contenu exclusif Financité

15 éclairages pour comprendre et agir

Contenu exclusif Financité

Chapitre 11 du livre "L'épargne pour tous est-elle possible ?"

Contenu exclusif Financité

Chapitre 12 du livre "L'épargne pour tous est-elle possible ?"

Contenu exclusif Financité
Ce document reprend l'ensemble des discussions et recommandations des Rencontres Financité des 5 et 6 juillet sur l'épargne au Moulin de Hosdent.
Contenu exclusif Financité
À plus forte raison depuis la crise financière, l'épargne regagne du terrain dans les pratiques de tout un chacun comme un des meilleurs remparts pour se protéger des aléas de la vie. De quoi dispose le citoyen, en Europe, pour mettre en place une épargne ? Que pourrait-on voir apparaître en Belgique pour adéquatement compléter les outils existants ? C'est à ces questions que cette analyse va tenter de répondre.

L'épargne en jeu

Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence RV-BAYO2008-1/74)
19/03/2014
0
Le Belge est, d'après les statistiques disponibles, un super-épargnant, l'un des meilleurs d'Europe même. Pourtant, plus d'un quart de la population n'a pas d'argent de côté.
Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence AR-CLOO2014-1)
En Belgique, la fiscalité encourage l'épargne mais pas chez tout le monde. La mise en place d'un incitant public plus équitable est possible.
Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence AR-CLOO2014-2)
En Grande-Bretagne, pas de culture de l'épargne, mais plutôt du crédit. Un véritable problème auquel les Credit Unions tentent de répondre.
Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence AR-CLOO2014-3)
Les incitants financiers, aussi importants soient-ils, ne seront pas toujours suffisants pour convaincre une personne d'épargner et modifier son rapport à l'argent. Un encadrement peut s'avérer, dans certains cas, une solution à long terme.
Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence AR-ROLA2014-1)
Contenu exclusif Financité
Épargnez-vous - Fiscalité, égalité, sécurité p.6-7 - Alternatives autour de l'épargne p.8-9 - Pour une autre finance - Cent-une idées pour une finance plus responsable p.10-11 - L'épargne en jeu, participez p.13
Contenu exclusif Financité
Bien que les montants épargnés soient limités, les expériences de micro- épargne ont démontré l'utilité, sur les plans psychologique et financier, de mettre de l'argent de côté pour des personnes à faibles revenus. La population rom en Hongrie, vivant majoritairement en situation de précarité, ne fait pas exception. Quels sont les enjeux pour une expérience de micro-épargne réussie avec des personnes de la communauté rom ? Dans quelle mesure ces apprentissages pourraient- ils être transposables au contexte belge ?
Contenu exclusif Financité
Les personnes à faibles revenus peuvent-elles épargner ? Comment les y inciter ? Ne manque-t-il pas un dispositif pour les inciter à mettre de l'argent de côté ? Cette analyse détaille les impacts d'une expérience belge de micro-épargne parmi des personnes à revenus modestes, et mesure l'utilité d'un tel dispositif dans le contexte national d'inclusion financière.

Pages