Bibliothèque

1 - 20 de 30 résultats

Revue trimestrielle de l'association Europe finances régulations n°143, 3e trimestre 2021

Le financement de la santé - Introduction - Les réformes dans le monde - Assurance sociale et assurance maladie aux États-Unis : principes et paradoxes - Assurance maladie : l'impossible colmatage du tonneau des Danaïdes - Pour une budgétisation du financement de l'assurance maladie - Entre État et marché : quel rôle futur pour l'assurance de santé en France ? - L'étouffement progressif et coûteux des OCAM - Comment restaurer la compétitivité de la recherche française en biologie-santé ? - Santé : évaluer la prévention - Une overdose de technologie informatique de la santé : notes depuis la dystopie américaine - Précarité et rémunération des hôpitaux : pour une modulation des tarifs tenant compte de la position socioéconomique des patients - Quelques suggestions pour améliorer la pratique de la comptabilité hospitalière des établissements publics de santé - Logique médicale, économique, industrielle et politique dans la définition du prix du médicament
Ce document est disponible dans notre centre de documentation (référence OC-DEKE2021-1)
La Commission européenne a publié l’acte délégué pour l’application de la taxonomie sur les activités vertes. Plusieurs mois de travail ont été nécessaires pour élaborer le texte, pendant lesquels la pression n’a cessé de s’intensifier de la part des industriels et des États. Au final, le document n’intègre ni le gaz naturel ni le nucléaire dans la taxonomie, remettant la décision à plus tard, et adopte des critères peu contraignants pour la gestion des forêts.
L’ONG ClientEarth traîne la Banque nationale devant la justice pour sa participation au programme de rachats d’obligations d’entreprise piloté par la Banque centrale européenne.
Depuis quelques années en France, l’importance des problématiques durables et environnementales a poussé le développement de la logique responsable au coeur de nombreuses stratégies d’investissement. La création du label ISR (Investissement Socialement Responsable) en 2016 ainsi que la multiplication des supports d’investissements labellisés, illustrent bien le souhait des investisseurs de faire des placements responsables et durables. Dans ce contexte et à l’initiative du gouvernement, le Contrat à Impact Responsable, un mécanisme financier innovant, a émergé dans le paysage économique et social français.
Actualité Financité

Les actionnaires font bouger les lignes

Si la déforestation tropicale était un pays, ce serait le troisième plus grand émetteur de gaz à effet de serre au monde, juste après la Chine et les États-Unis. Bien que le GIEC reconnaisse que l’élimination de la déforestation est l’un des moyens les plus efficaces de mitiger le dérèglement climatique, les institutions financières, pourtant de plus en plus engagées à contribuer aux objectifs de l’Accord de Paris, sont particulièrement absentes sur le sujet.
Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a mis le feu aux poudres. L’ONG estime que les financements et investissements des banques les mettent sur une trajectoire de réchauffement climatique à 4 degrés. "Faux", répondent les banques, qui font valoir leurs engagements récents pour aligner leurs politiques sur l’Accord de Paris.
Les acteurs européens de la finance affichent tous leur engagement en faveur de la finance durable. Mais l’analyse de leurs réponses à la consultation publique sur la stratégie renouvelée de la Commission européenne en la matière apporte quelques bémols à cette belle unité. L’Essentiel de la Finance Durable vous propose une étude exclusive à partir de l’analyse sémantique de leurs réponses, qui révèle la vraie position des acteurs du secteur.

Pages