Soyons cash

C’est un fait, les paiements électroniques progressent. Mais nous n'avons pas pour autant perdu tout intérêt pour les pièces et les billets !
Pourtant, les banques ont pour projet de diminuer le nombre de distributeurs en Belgique. Mobilisons-nous et, ensemble, arrêtons-les !

Alors qu’il y avait 8.312 distributeurs de billets en Belgique en 2010, il n’en restait déjà plus que 6.941 fin 2020. Leur nombre va diminuer davantage si nous n’arrêtons pas le projet Batopin qui vise à retirer les 5.062 distributeurs de billets de toutes les agences Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC d’ici fin 2024 afin de les remplacer par 2.000 à 2.400 distributeurs « neutres » sur 650-750 sites au total.
Actuellement, ces quatre banques détiennent 73% des distributeurs de billets installés en Belgique. Si nous n’arrêtons pas Batopin, entre 38%  et 44% des distributeurs sont donc voués à disparaître.

Imaginez alors la distance à parcourir pour accéder à un distributeur du billet ... Elle pourrait être rallongée jusqu’à 5 km pour 95% de la population contre moins de 2 km actuellement pour 82% d’entre nous.
Sans parler de la file qu'il y aura aux distributeurs....

Vous voulez en savoir plus sur le projet Batopin ? Découvez notre analyse en cliquant ICI.

Pétition

Accéder facilement au cash, et donc à notre argent, est un droit.  Rien ne devrait être décidé en la matière sans consulter les citoyen·ne·s. Signez la pétition et, ensemble, empêchons Batopin de nous imposer une réduction du nombre de distributeurs de billets !

Dites non à la réduction drastique des distributeurs de billets en Belgique par Batopin !


Stop aux fausses rumeurs sur le cash !

Nous entendons tout et n'importe quoi sur le cash mais qu'est-ce qui est vrai et qu'est ce qui est faux ?
Jouer le jeu et tenter de répondre vous-même à ces affirmations ! Réponses plus bas ;)

A. Le paiement par carte est le moyen de paiement privilégié des belges. Vrai ou faux ?
B. En principe, un·e commerçant·e ne peut pas refuser un paiement en cash. Vrai ou faux ?
C. Payer en cash pose plus de problème de sécurité que le paiement par carte. Vrai ou faux ?
D. Le coût du cash est plus cher que le coût des paiements électroniques ? Vrai ou faux ?

Réponse à la question A

FAUX ! Même s'il est en diminution, le cash reste bien le moyen de paiement privilégié en Belgique pour les achats du quotidien et entre particuliers.
58% des transactions totales effectuées par les consommateurs belges en 2019 étaient payées en liquide selon une étude très récente de la Banque centrale européenne. Ces paiements représentaient 33% de la valeur de toutes leurs transactions. En moyenne, un Belge effectuait 0,8 paiement journalier en liquide contre 0,4 par carte.

Réponse à la question B

VRAI ! En Belgique, comme dans toute la zone euro, les billets de banque et les pièces de monnaie en euros ont, conformément à l’article 128 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne, «cours légal». Ce qui veut dire que l’argent liquide, billets et pièces, ne peut en principe pas être refusé.
Mais, un·e commerçant·e ou un·e créancier·ère peut refuser l’argent liquide dans certains cas exceptionnels : billet disproportionné par rapport à l’achat, billet endommagé, lorsque le·la commerçant·e a de sérieuses raisons de soupçonner qu’il s’agit d’un faux billet ou pour des raisons de sécurité dans des cas exceptionnels et temporaires.

Réponse à la question C

FAUX ! Aujourd’hui, les problèmes de sécurité se sont très largement déplacés vers les opérations en ligne. Les chiffres du phishing (fraude informatique) ont explosé en 2020 avec 67.000 cas de fraude recensés par le secteur bancaire pour une perte estimée à 34 millions euros.

Réponse à la question D

FAUX ! C'est le cash qui coûte le moins cher. La Bundesbank a fait une étude en 2019 où elle a comparé les coûts totaux des différents moyens de paiements dans les commerces de détail. Pour un règlement en espèces, cela coûte en moyenne 24 cents, pour un paiement sans contact par carte 30 cents, pour une carte avec un code “pin” 34 cents, une carte de crédit 94 cents et plus d’un euro quand il y a une signature et pas de code “pin”.

Vous vous posez des questions sur le cash et vous vous demandez quel est le vrai du faux ? Posez-les nous et nous y répondrons sur cette page !