Verdissez vos pratiques, pas vos pubs !

Pour sa campagne 2022, Financité a décidé de s'attaquer aux acteurs financiers qui font du greenwashing !

Aujourd’hui, de plus en plus de citoyen·ne·s souhaitent placer leur argent sur des comptes et/ou fonds qui répondent à des préoccupations sociales, éthiques et environnementales et non plus uniquement à des critères financiers. Les banques, en voyant cette demande explosée, tentent de séduire leurs client·e·s en proposant de plus en plus de produits financiers dits durables. Et à première vue, ça a l’air super, nous pourrions franchement croire que les banques ont enfin décider de sauver la planète ! Mais pensez-vous que tous ces produits sont réellement verts ? Malheureusement, la réalité n’est pas si verte. 

Notre campagne 2022 vise à braquer les projecteurs sur le décalage entre la réalité des produits d'investissement et les attentes qu'en ont les client·e·s investisseur·euse·s. Et s'il s'avère que le décalage est énorme, il faudra forcer le secteur financier à cesser son greenwashing ou à adapter ses pratiques pour être en adéquation avec son discours vert.

Quelques astuces pour ne plus se faire avoir par les fausses publicités vertes des banques

Il existe plusieurs moyens pour opérer un choix financier informé et éviter de mettre argent dans de « faux produits verts » :

  • Prendre connaissance de la liste des fonds n’ayant aucun actif repris sur nos listes noires : nous analysons chaque années les fonds autoproclamés « socialement responsables » et commercialisés en Belgique pour savoir s’ils passent le filtre de nos 4 listes noires (droits fondamentaux, climaticide, nucléaire et armes de guerre). Cette année, sur 2 314 fonds autoproclamés socialement responsables, seuls 67 le sont vraiment, selon nos critères. La liste de ces fonds se trouve sur https://www.financite.be/produits-financiers
  • Consulter le Scan des banques : il évalue les performances en matière de développement durable de neuf banques actives en Belgique, à propos de huit thèmes tels que le changement climatique, les droits humains et l'évasion fiscale. Rendez-vous sur https://bankwijzer.be/fr/scan-des-banques/accueil/
  • Poser les bonnes questions à votre banquier·ère : il peut arriver de vous retrouver démuni·e·s face à la multitude des offres en matière de produits bancaires. Il est important de poser les bonnes questions à votre banque afin de vous assurer que votre (futur) produit financier est bien vert. Vous pouvez retrouver un questionnaire en cliquant ICI.
  • Investir dans des coopératives labellisées Finance solidaire : en investissant dans les produits financiers présents sur le site du label Finance solidaire, vous avez la certitude que votre argent permet le développement d’entreprises d’économie sociale qui agissent sur base de valeurs telles que la démocratie, la coopération et la solidarité. Rendez-vous sur https://labelfinancesolidaire.be/

Vrai ou faux vert

Placer son argent de façon durable devient un acte engagé à la mode. Peut-être faites-vous alors partie de ces personnes qui se sont ruées vers les fonds verts des banques, de plus en plus nombreux, pour sauver la planète ? Ou peut-être faites-vous plutôt partie des sceptiques. Placer son argent dans un produit bancaire éthique a énormément d’impacts, mais il est nécessaire d’agir en toute connaissance de cause car le greenwhasing fait malheureusement partie de notre quotidien et les banques en usent également. Mais comment pouvons-nous faire pour ne pas se faire avoir et investir dans du « faux vert » ? C’est là que Financité intervient pour vous aider ! Avant tout, il existe sur notre site une base de données qui évalue la qualité des produits autoproclamés socialement responsables. N'hésitez pas à y faire un tour ICI.
Ensuite, il est nécessaire de poser les bonnes questions à votre banquier·ère pour devenir acteur·rice de vos investissements. Financité a élaboré plusieurs questions à lui poser pour vous permettre de confirmer ou infirmer que votre placement « vert » l’est réellement. Vous pouvez les retrouver ICI.

Explications des termes en gras dans le questionnaire
  • Politique générale : ce sont les grands axes, principes et engagements arrêtés par une banque
  • Fonds d'investissement : rassemble l'argent de plusieurs investisseur·euse·s pour l'investir dans des produits financiers (actions, obligations, etc.)
  • Produit d'assurance : c'est un produit commercialisé par un assureur·euse à destination des personnes physiques ou des personnes morales dans le but de protéger et de garantir financièrement et juridiquement contre des risques inhérents à l' utilisation d'un bien ou d'un service.
  • Compte bancaire : il existe trois formes de compte bancaire
    • Compte à vue ou courant : c'est le compte de base qui vous permet de faire des opérations courantes comme déposer et retirer de l'argent, effectuer des virements, recevoir des extraits de compte, etc.
    • Compte éparge : c'est un compte qui vous permet de mettre de l'argent de côté
    • Compte à terme : c'est un compte sur lequel vous mettez votre épargne en dépôt pour une période déterminée.
  • Critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) : ce sont des critères extra-financiers qui permettent d'évaluer la durabilité et l'impact éthique d'un investissement.
    • Le critère environnemental tient compte de : la gestion des déchets, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la prévention des risques environnementaux.
    • Le critère social prend en compte : la prévention des accidents, la formation du personnel, le respect du droit des employés, la chaine de sous-traitance (supply chain) et le dialogue social.
    • Le critère de gouvernance vérifie : l’indépendance du conseil d’administration, la structure de gestion et la présence d’un comité de vérification des comptes.
  • Gestionnaire d'actif : c'est un prestataire qui gère et place les capitaux qui lui sont confiés sur base d'une politique d'investissement prédéfinie